Standard 03 27 93 09 09

Nos engagements

Notre démarche qualité et gestion des risques

Le centre hospitalier de Somain a pour volonté de dispenser des soins à un niveau de sécurité et de qualité optimal, c’est pourquoi nous nous sommes engagés dans une démarche d’amélioration continue.

Ainsi, notre charte qualité et gestion des risques définit les fondements de cette démarche et a pour objectifs de :

  • Recevoir et accueillir les patients et leur entourage dans un établissement leur permettant de bénéficier d’une prise en charge personnalisée
  • Ecouter, soigner et conseiller, en véritables professionnels, dans le respect de la confidentialité, l’intimité et les croyances de chacun
  • Développer un projet d’établissement basé sur la volonté et l’engagement de l’ensemble du personnel du centre hospitalier de Somain dans une dynamique de progrès
  • Offrir une qualité de soin constante

Dans le cadre de cette démarche qualité, le centre hospitalier de Somain est régulièrement évalué sur la qualité de ses prestations.

La certification des établissements de santé est une obligation légale depuis 1996. Elle est pilotée par la Haute Autorité de santé (HAS) et évalue la qualité et la sécurité des soins délivrés par les établissements de santé. Elle s’intéresse à la fois à la prise en charge du patient et au pilotage des établissements.

Notre établissement a été certifié en niveau B avec une recommandation sur la thématique « Management de la prise en charge médicamenteuse ». Le rapport de certification est consultable sur le site de la haute autorité de santé, vous le trouverez également ici : V2014 Rapport HAS.

Les indicateurs qualité et sécurité des soins

Depuis plusieurs années, la Haute Autorité de santé et le ministère de la Santé travaillent en étroite collaboration afin de mettre en place des indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins (Ipaqss). Ces indicateurs sont affichés dans les services et permettent au public de s’informer sur la qualité de prise en charge de chaque établissement de santé.

Également, la lutte contre les infections associées aux soins et le bon respect des règles d’hygiène sont une préoccupation essentielle au sein de notre centre hospitalier.

Dans le cadre du programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins, il est prévu que chaque établissement de santé produise chaque année des indicateurs de moyens et/ou de résultats. Ils sont intégrés dans un « tableau de bord ». Ce tableau de bord doit être le reflet de l’engagement de l’établissement en matière de prévention.

INDICATEURS               TABLEAU DE BORD

L’identitovigilance

Assurer votre sécurité est l’une de nos priorités.

Dans ce cadre, nous avons mis en place une politique de vérification de votre identité tout au long de votre parcours de soins :

  • Demande systématique d’une pièce d’identité à votre admission. Cette mesure permet de vérifier l’identité (nom de naissance, orthographe et date de naissance et sécurise l’enregistrement de votre dossier de soin),
  • Mise en place d’un bracelet d’identification, posé par l’infirmière,
  • Vérification avant chaque acte et chaque administration de médicaments.

Votre contribution nous est précieuse. Vous serez sollicité(e) tout au long de votre séjour pour rappeler votre identité même lorsque les équipes vous reconnaissent.

Ce dispositif a pour but votre bonne identification pour garantir la sécurité de vos soins !

Votre satisfaction nous intéresse !

Nous plaçons la satisfaction des patients et des usagers au cœur de nos préoccupations quotidiennes.

Selon une procédure définie, des enquêtes de satisfaction sont régulièrement réalisées auprès des patients, résidents et bénéficiaires. Les résultats sont présentés en instances et diffusés dans les services puis des axes d’améliorations sont définis en concertation en équipe pluridisciplinaire.

Le respect des droits

Le droit à l’information

« Toute personne a le droit d’être informée sur son état de santé »

« Cette information incombe à tout professionnel de santé dans le cadre de ses compétences et dans le respect des règles professionnelles qui lui sont applicables »

« Cette information est délivrée au cours d’un entretien individuel »

(Art. L 1111-2 du Code de la santé publique)

L’information du patient en cas de dommage associé aux soins

Les événements indésirables qui entraînent un dommage physique ou psychologique doivent faire l’objet d’une annonce par l’équipe qui a la responsabilité du patient, en association avec le coordonnateur de gestion des risques associés aux soins de l’établissement.

L’accès au dossier médical

Le Code de la santé publique reconnaît à toute personne le droit d’accéder aux informations relatives à sa santé détenues par un professionnel ou un établissement de santé public ou privé (article L. 1111-7 issu de la loi du 4 mars 2002). Également, les professionnels de santé ont une obligation d’information.

Ainsi, tout au long de votre prise en charge médicale, vous pouvez tout naturellement demander aux médecins qui vous suivent les informations relatives à votre santé.

Lors de ce dialogue privilégié, le médecin peut vous communiquer,  chaque fois que cela est possible, des éléments de votre dossier.

Si vous souhaitez accéder à votre dossier médical, directement ou par l’intermédiaire d’un médecin, vous devez nous retourner ce formulaire, dûment complété et signé, accompagné des pièces justificatives :

  • Par écrit, adressez votre demande à :
    Madame la directrice du centre hospitalier de Somain
    61 bis rue Joseph Bouliez – BP 19
    59490 SOMAIN
  • Par mail :
    direction@ch-somain.fr

Si vous êtes mineur, le droit d’accès au dossier médical est exercé par les titulaires de l’autorité parentale.

Le secret médical

Le secret médical est un droit du patient et un devoir du médecin.

Il se justifie par l’obligation de discrétion et de respect de la personne et couvre l’ensemble des informations confiées par le patient à son médecin et plus largement à l’équipe hospitalière, mais également ce que le médecin a pu entendre, voir, déduire ou interpréter dans le cadre de son exercice.

Le médecin qui a accès au dossier médical ne peut transmettre la moindre information à un tiers quel qu’il soit, sauf s’il a été expressément mandaté par le patient lui-même.

Le secret s’impose vis-à-vis de la famille et de l’entourage, sauf en cas de diagnostic ou pronostic grave. Dans ce cas et sauf opposition du patient, la loi permet au médecin de divulguer aux proches ou à la personne de confiance les informations nécessaires pour qu’ils puissent apporter un soutien au malade.

La désignation d’une personne de confiance

Pendant votre séjour, il vous est possible de désigner une personne dans votre entourage. Celle-ci peut vous accompagner tout au long des soins et des décisions à prendre les concernant.

Ainsi, cette « personne de confiance » peut, si vous en faites la demande, assister aux entretiens médicaux et vous aider à formuler vos souhaits.

Cette désignation peut être très utile :

  • Votre état de santé ne vous permettra peut-être pas toujours, pendant la durée de votre hospitalisation, de faire connaître votre avis, ou les décisions que vous souhaitez prendre pour votre santé, aux personnes qui vous soignent.
  • Si vous ne pouvez les exprimer, la personne de confiance que vous avez désignée, sera consultée par l’équipe hospitalière et pourra lui donner des indications sur vos souhaits.
  • Avant toute intervention ou investigation importante, les précisions ainsi recueillies pourront guider les médecins dans leurs choix thérapeutiques.

A noter que la désignation d’une personne de confiance :

  • N’est pas une obligation,
  • Doit être une décision prise après réflexion et sans précipitation,
  • Se fait par écrit,
  • Peut être révoquée à tout moment (par écrit de préférence),
  • Peut être remplacée ultérieurement par la désignation d’une autre personne à votre demande,
  • Est valable pour la durée de l’hospitalisation ou pour plus longtemps, si vous le souhaitez.

Il vous appartient d’informer la personne que vous aurez choisie et d’obtenir son accord.

Toutes les décisions que vous prendrez à ce sujet figureront dans votre dossier médical.

Vous serez libre de décider que certaines informations, que vous jugerez confidentielles, ne soient pas communiquées à la personne de confiance ; vous devrez alors l’indiquer aux équipes hospitalières précisément.

Les directives anticipées

Si vous pensez vous trouver un jour dans l’incapacité d’exprimer votre volonté, vous pouvez rédiger des directives anticipées. Elles seront prises en compte pour toute décision concernant notamment une prolongation ou un arrêt de traitement. Vous pouvez à tout moment les modifier ou les annuler.

Si vous n’êtes pas en état de les rédiger, vous pouvez le faire avec deux témoins, dont votre personne de confiance.

Documents à télécharger:  Formulaire Directives Anticipées

Le développement durable

Le centre hospitalier s’engage à :

  • Diminuer le volume de déchets produits,
  • Maîtriser les consommations d’eau et d’énergie,
  • Pérenniser la sensibilisation et la formation sur le développement durable,
  • Améliorer la qualité de vie au travail,
  • Développer les achats écoresponsables.

Un comité développement durable est chargé de suivre un programme d’actions pour mener à bien cette politique.